Civilization VI

Civilization VI

C’est quoi ?

Sid Meier’s Civilization VI De son nom original, est un jeu de stratégie au tour par tour de type 4X.

(Un jeu 4X est un genre de jeu vidéo de stratégie dans lequel le joueur contrôle un empire et dont le gameplay est fondé sur quatre principes : exploration, expansion, exploitation et extermination (« eXplore, eXpand, eXploit and eXterminate » en anglais).

Dev’ par Firaxis Games et 2K Games : Qui au passage ont effectué un super boulot. Merci à eux.

Disponibilité

Le jeu est dispo sous MAC – Windows – Linux – iOS et Nintendo Switch

Licence propriétaire

Plateforme Steam et Nintendo eShop

Multilangue

Source : Wiki

Jeu de base et DLC

19 Civilisations et 20 dirigeants. Chaque dirigeant est destiné à jouer sa propre civilisation, excepté la Grèce qui peut être prise en main par deux dirigeants différents.

Civilization à la pièce

Possibilité d’acheter 7 civilizations supplémentaires à la pièce (comptez entre 3 et 7€), qui en plus d’amener une civ’, un dirigeant apporte au chacun un scénario particulier jouable en solo.

Rise and Fall

DLC nécessitant le jeu de base Civ6.

Ajout de 8 nouvelles civilisations et 9 dirigeants avec leurs propres unités et bâtiments exclusifs.

Ajout de 15 merveilles dont 7 naturelles et 8 constructibles.

Quatre nouvelles unités : Force spéciales, convoi de ravitaillement, drone, pique et tir.

Amélioration des alliances, gestion des villes et des empires de manière générale.

2 Nouveaux quartiers et 3 ressources de luxe, ainsi que 9 gouverneurs pour gérer les villes.

Les ères finalement se succèdent sous forme d’âges d’or, sombres et normaux (Malus, bonus).

Gathering Storm

DLC nécessitant le jeu de base Civ6.

Ajout de 9 dirigeants dont 8 civilisations.

Apparition des catastrophes naturelles avec les infrastructures pour s’en prémunir.

Système de climat intégré.

Choix énergétique avec forcément l’impact écologique avec le réchauffement climatique et l’élèvation du niveau de la mer.

7 Nouvelles merveilles constructibles.

Système de congrès international avec une nouvelle victoire diplomatique
Nouvelle ère « du futur » avec ses technologies et dogmes (aléatoires).

Deux scénarios.

Graphismes améliorés à divers niveaux.

Parrainage

Si vous souhaitez acquérir la licence je vous renvoie vivement vers Instant Gaming, pour qui je ne travaille pas, mais qui permettent de gagner des points selon le parrainage.

Divers options s’offrent à vous allant de l’achat du jeu complet. Où les éditions une à une, ou encore une version Deluxe.

https://www.instant-gaming.com/fr/1437-acheter-cle-steam-civilization-vi/?igr=dnls

Civilization VI – Vikings Scenario Pack
Civilization VI – Poland Civilization & Scenario Pack
Civilization VI – Australia Civilization & Scenario Pack
Civilization VI – Persia and Macedon Civilization & Scenario Pack
Civilization VI – Nubia Civilization & Scenario Pack
Civilization VI – Khmer and Indonesia Civilization & Scenario Pack

https://www.instant-gaming.com/fr/3302-acheter-cle-steam-civilization-vi-deluxe-edition/?igr=dnls

https://www.instant-gaming.com/fr/2366-acheter-cle-steam-civilization-vi-rise-and-fall/ igr=dnls

https://www.instant-gaming.com/fr/3331-acheter-cle-steam-sid-meiers-civilization-vi-gathering-storm/?igr=dnls

Les bases

Les victoires

Militaire

Le but sera de capturer et conserver la capitale d’origine des tous les autres empires !

Probablement la victoire la plus facile du jeu.

Cinq civilisations optimisées pour ce genre de victoire :

Sumer, Scythie, Rome, Aztèque, Ottoman

Diplomatique

Le but sera d’accumuler 10 points diplomatique.

Une victoire assez facile car il suffit d’accumuler des faveurs, les conserver et tout claquer sur la fin du jeu. La grosse difficulté réside dans le ralentissement des autres empires qui vont tenter de viser d’autres victoires.

Cinq dirigeants optimisés :

Suède, Aliénor de France, Sidon, Aliénor d’Angleterre, Périclès

Scientifique

Une course à la colonisation de Mars via 3 étapes importantes de la construction du premier spatioport au lancement de trois modules : Réacteur, habitation, hydroponique.

Les deux gros défis seront d’aller plus rapidement que les adversaires tout en vous défendant des sabotages des espions mais encore en évitant de vous voir militairement rasé par les forces militaires adverses qui ne supporteront pas forcément votre tentative de colonisation.

Cinq empires optimisés :

Chine, Allemagne, Arabie, Corée, Brésil

Culturelle

Un peu plus complexe à atteindre, mais de loin la plus vicieuse avec la victoire religieuse.
Le but étant de générer assez de culture sur son territoire que pour amener les touristes étrangers à venir chez vous. Plus vous aurez de culture plus les autres empires devront générer de la culture pour attirer les vôtres.

Considérons un empire avec 500 touristes et de l’autre un empire avec 2500 touristes.
Si les 500 vont dans le pays des 2500 => La partie est gagnée par celui qui reçoit la moyenne des deux civilisations. (Moyenne est une manière de voir les choses car un calcul assez tiré par les cheveux a été mis en place pour arriver au résultat final).

Cinq civilisations optimisées :

Kongo, Aliénor, Allemagne, Sidon, Russie

Religieuse

Le but sera la conversion de plus de la moitié des citoyens de tout les autres empires réunis à votre religion.

Imaginons la Chine 100% Taoïste contre le Japon 100% Hindouiste.

Quand la capitale Chinoise sera convertie à l’Hindouisme + la majeure partie des citoyens de ces autres villes. La civilisation Hindouiste gagnera la partie.

Les guerres théologiques feront ragent entre les inquisiteurs, les apôtres et les missionnaires.

Cinq empires optimisés :

Russie, Espagne, Inde, Brésil, Arabie

Score

La victoire au score se contentera de boucler le jeu après XXX tours. L’IA calculera les scores selon les avancées sur tout les plans. A noter que des bonus au score seront attribués pour relancer à l’infini les recherches dogmatiques et technologiques de fin de jeu. Il faut de ce fait viser des prises militaires ou alors un maximum de production/science ou prod/culture.

Cinq civilisations optimisées :

Allemagne, Cris, Inde, Chine, Incas

Les empires et les dirigeants

Il est important de prendre le temps de bien lire les informations concernant chaque dirigeant ou tout au moins la fiche de celui que vous jouez.

De cette manière, vous pouvez décider d’axer une victoire particulière.

Si je décide de jouer les Aztèques, par exemple, il est primordial, selon moi, d’accéder rapidement à différentes ressources de luxe et vu que chaque continent possède un total de X ressource de luxe, le mieux serait que je trouve plusieurs continents.

Mon objectif sera donc => Militaire, expansion, envahissement.

Les guerriers aigles aztèques gagnent en puissance d’attaque pour chaque nouvelle ressource de luxe. Il est impératif d’en avoir un maximum.

Raser les villes ennemies pour reconstruire 4 cases plus loin afin de choper une ressource que l’on a pas encore peut être une bonne idée, selon la grandeur de la ville à dégager.

Donc encore une fois – Lisez bien TOUT.

Je ne prends pas la peine de détailler chaque dirigeant avec leur civilisation, le jeu connait des changements, des ajouts, des mods.

De plus tout est en français sur vos écrans au lancement de la partie et durant celle ci

Avant de lancer une partie

Il y a deux écoles :

1° Vous savez quelle victoire vous visez, par conséquent vous prenez le dirigeant le plus pété pour cette situation ;

2° Vous savez quel personnage vous souhaitez jouer et vous fixez l’objectif le plus probant pour ce charismatique héros.

Démarrer une game avec un dirigeant aléatoire : Choix N°1
Démarrer une game avec un dirigeant X mais sans avoir d’objectif : Perte ou difficulté à venir

Retenez bien une chose quoiqu’il arrive : L’avancée scientifique va de paire avec pratiquement TOUTES les victoires. Dans le doute foncez. Si un ennemi vous dérange : Guerre.

Je suis très belliciste, si l’IA vient squatter une position que je voulais depuis un moment, je la raye de la surface du monde sans trêve et sans conciliation.

Comment gagner : La lecture. La compréhension à la lecture. L’application de ce que vous avez lu.

L’objectif d’une partie c’est quoi ?

L’idée générale d’une partie de Civilization est de surpasser les autres empires qu’ils soient liés avec nous par des alliances ou non.

Pour ce faire, il existe différents types de victoire disponible et qu’il faudra gérer simultanément. Pour bien me faire comprendre sachez que vos adversaires vont chacun viser une victoire qu’elle soit scientifique, religieuse ou que sais-je, tandis que vous allez suivre votre route vers un idéalisme bien défini. Ce sera une course ! Autant il va falloir ralentir et bloquer les autres dirigeants, autant vous devrez tenter prendre de l’avance.

Par conséquent, connaître les rudiments de chaque victoire est important pour optimiser la vôtre et surtout ralentir les autres.

Il est important de connaître les atouts et faiblesses des empires présents sur la partie mais également ceux de votre dirigeant. S’évertuer à tenter de convertir à la culture une ville de Sidon si celle-ci est maritime et sur le continent de sa capitale est inutile ceci ne prouvera qu’une chose : Vous n’avez pas lu les aptitudes de vos voisins.

Prenez le temps de bien lire (oui encore), les différentes conditions de victoire.

Si vous en avez l’occasion. Filmez votre première partie. Vous comprendrez quand vous aurez acquis l’expérience et en revenant regarder votre vidéo, que c’était catastrophique comme expérience. Toutes les premières fois sont des désastres.

F.A.Q

Comment gagner ?

Tout va dépendre de quelle victoire vous allez viser.

Il existe énormément de guide stratégique sur le net vraiment bien fait.

Je ne ferais pas le tour car il faudrait compter environ 3h pour détailler chaque victoire avec application des stratégies.

Comment fonder une religion ?

Vous devez rusher l’obtention de votre prophète illustre afin de créer votre religion. Il faut accumuler environ 30 points de foi pour choisir son panthéon.

Le mieux sera de viser celui qui va octroyer le plus de foi possible et à long terme.

Afin de cumuler de la foi pour gagner rapidement votre panthéon et votre prophète :

1° Visitez un maximum de village tribal pour recevoir de la Foi mais aucun n’en donnera avant le 20ème tour ;

2° Certains vous feront gagner une relique (+4 Foi par tour et du tourisme pour le reste de la partie, cela dit … Le taux de chance est de 2,5 %.

3° Exploitation de ressource de luxe tel que le tabac, l’encens et les perles ;

4° Rencontre avec les cités-états religieuses (+2 Foi par tour) ou valider leurs quêtes ;

5° La doctrine « culte impérial » une fois le « Code Juridique » débloqué (+1 foi + 1 Or) ;

6° Selon la civ’ jouée vous aurez un bâtiment vous faisant gagner de la foi.

Vous débloquerez votre panthéon. Une fois cela fait visez la construction de lieux saints et les merveilles qui balancent de la foi (Oracle, Stonehenge).

Stonehenge est une des merveilles les plus rushées du jeu par l’IA avec les Grands Bains et l’Oracle.

La raison ? Stonehenge offre un prophète illustre instantanément …

Comment rusher cette merveille ?

Il faut avoir une ville à proximité d’un cite de pierres avec un terrain plat adjacent. Vous pourrez déjà avoir un emplacement de prévu pour votre projet de construction.

En prévision d’un rush il est préférable de bien lire vos dogmes et technologies afin de cibler le chemin le plus court pour y arriver.

Prévoyez un bâtisseur encore inutilisé sur le terrain de la ville et mettez le en stand-by.

Une fois la merveille commencée, vous prenez cette unité et vous coupez les forêts qui se situent à proximité. La production ira directement à ce projet.

Comment envoyer un émissaire dans une cité-état ?

Il faut, pour commencer, posséder un émissaire pour pouvoir l’envoyer. Soit vous en débloquez en construisant des merveilles, en offrande de la part d’un village tribal, soit lorsque vous êtes le premier à entrer en contact avec une cité-état mais aussi en accomplissant des missions pour ces dernières.

L’avancée dans les dogmes en offre aussi. [Vous verrez à côté du nom du dogme deux icônes. L’un désigne un bonus pour gouverneur l’autre un émissaire].

A savoir que : Les émissaires que l’on peut recevoir en récompense de mission ou en découvrant une cité-état resteront dans cette cité-état.

Cette question pour concernant l’envoi d’émissaire fait probablement suite à la reprise d’une cité par un adversaire.

Si c’est le cas, sachez qu’en envoyant un espion dans la dite cité vous pouvez créer des troubles, ce qui éjectera une grande partie des émissaires présents, sauf les vôtres.

Comment bien jouer ?

Commencez en SOLO, évitez les scénarios.

Prenez soin de recommencer une partie où vous jugez que le départ est mauvais.

Lisez bien le didacticiel, peut être même prendre des notes au début.

En haut à droite de l’écran de jeu, vous voyez le « ? », cet icône ouvre Civilipédia (qui est installé avec le jeu), donc vous pouvez lire à votre aise, sans qu’un second écran ne s’ouvre pour se connecter à Internet.

Vous pouvez aussi partir voir un site complet destiné à la communauté du jeu : https://civfr.com/

Il existe aussi de très bons joueurs qui stream Koinsky pour ne citer que lui qui explique très bien tout ses déplacements : Vous pouvez le suivre ici

Comment sauvegarder ?

Vous pouvez simplement appuyer sur ESC de votre clavier.

Comment prendre une ville ?

Soit par la loyauté, Aliénor et Sidon sont très fortes pour ce petit jeu.
La méthode la plus simple reste la prise militaire.

Regardez les possibilités de la ville :

L’icône de cible = La ville possède et des remparts avec tir à distance
L’icône bouclier (62) = La ville possède une défense équivalente

Barre bleue = PV des remparts
Barre verte = PV de la ville

Étoile blanche = Capitale de la civilisation, si c’est un point blanc, c’est une ville. Si c’est un bâtiment avec un dôme, c’est une cité-état.

L’icône jaune avec une flèche indique que la loyauté est en hausse.
L’icône suivante c’est la religion qui est en hausse.
Le nom de la ville.
Le chiffre (12) indique le nombre d’habitant (en millions)
L’avatar veut dire qu’il y a un gouverneur en ville.

Le must pour prendre une ville de manière militaire :

Encerclez la ville pour qu’elle ait un coeur brisé qui apparaisse, cela voudra dire qu’elle est assiégée.
Elle ne pourra plus régène de vie par tour.

Attention : Si c’est Victor le gouverneur de la ville, il y a de fortes chances pour que la ville ne passe jamais en statut assiégée.

Une fois la ville entourée, il est bon de tirer à distance, puis seulement de foncer avec des unités de corps à corps.

Néanmoins, les unités comme les chevaliers n’auront souvent aucun soucis à prendre des villes avec rempart.

Comment gagner en divinité ?

Alors si le but est de gagner de vraies parties en divinité, vous devez tout optimiser et surtout jouer avec la micro-gestion des villes.

Dans le cas où, vous ne visez que les succès Steam, voici une astuce que j’ai appliqué et qui fonctionne très bien.

Exemple : Gagner en divinité avec n’importe quelle civilisation :

1° Prenez Tomyris ;

2° Créez votre partie avec les options d’une petite carte en duel ;

3° En adversaire placez l’américain par exemple, évitez les bellicistes ;

4° Fondez votre première ville rapidement et il faut une ressource de chevaux ;

5° Visez la production + équitation et toutes unités montées ;

6° Pendant ce temps, lancez les éclaireurs à la découverte de votre ennemi ;
7° Envoyez des colons pas très loin de lui pour avoir moins de chemin à parcourir.

Une fois prêt (bien avant l’antiquité) vous devriez avoir commencé la guerre et même gagné.

Il n’aura pas de rempart. Avec le bonus de Tomyris, vous créez chaque cavalerie en double.
Foncez. Gagnez.

Une autre astuce, qui si elle fonctionne encore, est plus de l’exploitation du système de jeu mais bon … Lancez une partie en divinité avec Rome. En face, placez l’Allemagne par exemple. Réglez sur 1 tour. Victoire au score.

Créez votre capitale. Voilà c’est gagné. Rome démarre toujours une ville avec un bâtiment supplémentaire donc d’office vous avez plus de point que l’autre

Comment augmenter la population ?

Le plus simple est l’agencement des fermes côte à côte.
Les routes commerciales en partant d’une ville X vers une ville Y peut fournir de la nourriture et de la production. Filtrez pour avoir le plus de nourriture possible sur une route commerciale, et lancez la.

Vous pouvez faire partir TOUTES vos routes commerciales d’une même ville afin de la booster.

Certaines doctrines, des personnes illustres ou des merveilles peuvent amener plus de population.

Quelle civilisation choisir ?

Si ce sont vos premières parties visez de tester un peu les différentes puissances, à savoir que :

L’Allemagne possède une production de malade et est ma favorite.

Aliénor possède un taux impressionnant de contrôle de loyauté.

Sidon peut donner le vertige à pas mal d’ennemis en allant se coller à eux sur ses côtes.

Les Mayas sont vraiment excellents à jouer.

Les Romains vous offriront le confort des déplacements et des routes commerciales.

Comment céder une ville ?

Pour se faire, ouvrez un échange commercial et prenez la ville dans la liste.

Attention toutefois si vous cédez une ville à un allié qui est très loin de là, la loyauté risque d’en prendre un coup.

Comment raser une ville ?

Lors de la prise militaire de la ville, vous aurez le choix entre la raser ou l’occuper.

Il est impossible de raser une ville autrement que lors de la prise militaire.

Une fois que la ville vous appartient, la seule technique à envisager est de laisser la ville tomber en loyauté faible face à un voisin, qui pourrait éventuellement finir par la prendre et en lui déclarant la guerre, vous pouvez envisager de la raser.

Un guide stratégique svp ?

Faites une recherche sur un moteur de recherche les gars.

Éventuellement pour les débutants voici un guide très complet pour bien démarrer

http://www.jeuxvideo.com/wikis-soluce-astuces/485810/wiki-de-civilization-vi.htm

Sachez qu’il n’a pas été à jour depuis l’arrivée des nouvelles civ et du dlc GS mais ce n’est pas un soucis, peu de choses ont changée pour de bons départs.

Je recherche le guide PDF

La civilipédia est disponible en lancant le jeu, tout y est complet.

Quelques astuces en vrac ?

Fondez une ville sur une ressource vous fera gagner cette dernière.

Activez le filtre de la carte en bas à gauche sur COLON pour vérifier ou créer votre prochaine colonie. Quatre couleurs sont visibles – Rouge impossible d’y placer une ville, blanc/gris terrain neutre sans réel intérêt. Vert clair : Bonus de population moyen. Vert foncé : Excellent bonus de population. (Souvent en bordure d’eau douce – rivière, fleuve, lac).

Avec GS, laissez peut être la rivière ou le fleuvre déborder une fois ou deux, puis construisez un barrage. Malgré la destruction de vos champs, il suffira de réparer et vous aurez un bon bonus de nourriture.

De même avec les volcans, il peut être intéressant de fonder une ville à une ou deux cases de ceux ci, afin de créer des mines ou des champs. Vous remarquerez rapidement qu’il est possible d’atteindre les 6 de prod ou de nourriture après les désastres. (Gardez toujours un bâtisseur prêt à intervenir).

Qui tue qui ?

Vous connaissez le jeu et le principe suivant : Papier > Caillou > Ciseau > Papier.
Les unités dans civ sont plus ou moins identiques : Guerrier > Lancier > Unité montée > Distant.

N’envoyez jamais un colon seul. Liez le avec une unité guerrière.

Construire un quartier théâtre avec un stade c’est bien et cela va envoyer de la loyauté sur 6 cases autour. Inutile d’en taper un dans chaque ville pour peu que vous ayez optimisé le placement.


Make production great again

Analysez le terrain avant la création d’une ville. Déjà il faut savoir que du point central de cette dernière les frontières pourront atteindre les trois cases environnantes de chaque côté. Optimisez cela pour choper le plus de ressource possible.

Ajoutez à cela les notifications de GS annonçant des inondations et donc des pertes de terrain sur la fin de partie. Un quartier inondé est inutilisable, inexploitable et irréparable. Impossible à reconstruire pour cette ville.

Une ville perdue dans la neige, ou dans le désert en manque de population peut se faire aider. Transférez vos caravanes commerciales pour qu’elles démarrent leur chemin de là bas, filtrez pour avoir un max de nourriture ou de prod. La ville va se développer.

GS se veut « écolo », personnellement je rase encore plus de forêt qu’avant. Cela ne change pas grand chose. Les catastrophes sont tout de même là. Ne vous attardez pas à ce genre de détails.

Les barbares sont assez énervés depuis GS, sûrement des écolos hargneux. Calmez les rapidement, dans le cas où ils deviennent lourds et le camp pratiquement impossible à raser, ramenez un colon avec deux unités pour le protéger, créez une ville à une case du camp. Cela aura pour effet le de virer, par contre les barbares seront aux portes de votre ville – L’avantage est qu’ils arrêteront de créer des unités

Quelle distance entre les villes ?

Construisez vos villes à 6 cases les unes des autres. Pourquoi ?
Une ville pousse ses frontières à trois cases environnantes.

Tentez d’établir votre capitale avec des villes tout au tour en étoile de manière à optimiser vos constructions à long terme. Ce n’est pas évident croyez moi. Entre les montagnes, les eaux, les zones où il n’y a rien …

En début de partie, déclarer la guerre à une civilisation pour lui voler ses colons est une bonne idée.

Ville occupée pas de croissance ?

Effectivement cela risque de vous arriver. Pour palier à cela, signez un traité de paix avec la civilisation ennemie à qui vous avez pris la ville et demandez lui de vous la céder.

Seconde option : Anéantissez votre adversaire.

Quelle technologie découvrir en premier ?

Il ne faut pas viser X ou X technologie sous prétexte que PGM_ROXOR de mes deux sur un quelconque site vous l’a conseillé. Soyez intelligent. Analysez votre terrain de départ.

Analysez la zone de départ :

1° Quelles sont les ressources disponibles et faut il découvrir pour les récupérer ?
2° Quel est l’environnement ? Coline ? Eau ? Foret ?

Faites en sorte de calculer la création de votre premier colon pour quand la capitale arrive à 4 habitants. De cette manière, vous continuez la création de colon jusqu’à ne plus en vouloir.

Votre capitale va être très productive, ne réclamera trop de nourriture, et vous aurez plein de villes rapidement. Si votre capitale monte à 6, les gens vont commencer à vouloir de la distraction, il faudra plus de nourriture, donc aménager votre terrain.

Le but étant de contenir la population entre 3 et 6 assez longtemps. Une fois que vous aurez toutes les villes ou tout le terrain souhaité. Commencez votre épanouissement.

Résumé rapide d’une partie militariste

Allemagne – Carte immense – Maximum de cité état – une dizaine de civ’ adverse

Tour 1 : Analyse du terrain et des deux trois cases environnantes. Ma capitale doit être créée dans les trois premiers tours.

Guerrier envoyé comme un éclaireur mais sur une dizaine de case au alentour, afin de revenir pour les barbares trop vénères.

Jusqu’à l’antiquité : Développement de mon territoire afin d’avoir au minimum 6 villes bien placées.

Pacification et annexion des cités-états à mon empire souverain. (S’ajoutant à mes 6 villes de base).
Élimination des deux voir trois premiers empires croisés avec annexion systématique à mon empire.

En général arrivé au moyen-âge, je possède un continent ou la moitié d’un continent, selon les cartes.

Je me calme en ce qui concerne la prise de mes voisins et des cités états. Il faut commencer à réfléchir. Selon les placements sur la carte et les avancées de chacun.

Il est bon de viser les prochaines cibles mais en détaillant un peu le tout.

Consolider les villes frontalières avec des remparts. Récupération de toutes les ressources de luxe possible, développement d’un maximum de route commerciale.

A ce stade mes Hanses et mes quartiers commerciaux tournent à plein régime, Régine.

J’ai une avance considérable en terme de production mais l’IA est toujours limite en avance pour la science voir super en avance.

J’ai découvert toute la carte ou du moins toutes les civilisations et la majorité des cités états.

Les autres dans tout ça ?

Mes voisins direct qui empêchent mon déploiement vers un plus gros poisson.
Les cités états qui sont sur mon passage ou qui me permettraient de mettre le pied sur un continent lointain du mien, ce sera une base avancée pour défoncer un nouvel adversaire.

L’adversaire principal à faire tomber durant cette période sera le plus avancé technologiquement. Pourquoi ? Car les unités anti-chars sont des soldats formables sans aucune ressource spéciale. N’importe quel belliciste va rusher cette unité. Et c’est mon cas, mais surtout je ne veux pas que mes ennemis puissent en posséder.

En prime, j’explose les ennemis de mon empire qui me déclarent la guerre pour X raison.

PS : Depuis le début, je n’entretiens d’alliance, d’amitié et d’échange avec personne. Mais le principal je n’accorde aucun libre passage à qui que ce soit.

Hé oui, ici on est chez les salopards. On manipule, on fomente et on exécute.

Ensuite …

Le changement sera annoncé rapidement, disons plutôt que je ne vois vraiment le temps passer à éclater tout le monde.

Les prochains objectifs sont simples : Je vise le développement des unités anti chars si je ne les ai pas encore après ce sera la bombe A puis les robots de la mort.

A savoir qu’à partir de la découverte du salpêtre, je commence à tenter de privatiser les ressources stratégiques.

J’entends par là : Création de ville à des endroits imprécis et aléatoires. Démantèlement de civilisation voulant exploiter du pétrole ou de l’uranium.

La finalité étant que je sois le seul détenteur d’uranium et de pétrole sur le end game.

Dans tous les cas, une fois la bombe A en poche la partie est gagnée. Si j’ai le temps d’avoir des robots c’est encore plus certain.

Et sur la fin de partie, il reste une voir deux pauvres dirigeants qui font dans leur froc faute de ressource stratégique.

Ce genre de partie est purement militariste. Zéro ami. En mode « le monde c’est à moi les gars dégager vous gênez ».

J’adore.

Voilà voilà pour cet article à rallonge.

Je vous laisse un dernier lien qui pourrait servir en cas d’incertitude sur la question :

« PUTAIN MAIS L’ORDI IL TRICHE OU QUOII ???« 

La réponse est : OUI OUI ET OUI

Dnl5