Il faut un début à tout

Il faut un début à tout

Avec ce premier article, je vais tenter d’exprimer mon envie et expliquer les raisons qui m’ont poussées à créer un site perso.

Pour commencer, la volonté d’indépendance et de décentralisation. Il faut savoir que TOUT, absolument TOUT ce que vous postez sur Facebook, appartient à Facebook. C’est une des raisons pour lesquels j’ai toujours été très clair à ce sujet : [Je n’y ai jamais, ou très peu, posté que de la merde]. Pas d’information importante, ni de création artistique. Il faut absolument trouver des alternatives à Facebook.

Facebook, c’est le cancer d’Internet. Il a gangréné plusieurs générations et il continuera tant que les gens continueront de l’abreuver. Plus de 80% du chiffre d’affaire de Facebook est généré par les revenus publicitaires.
Vous n’y croyez pas ? Faites le test.
Comptez le nombre de publicités qui se trouvent sur votre fil d’actualité.
Théoriquement, vous devriez avoir une publicité tous les 2 ou 3 statuts propres à vos amis. C’est très vicieux car ce genre de publicités passent inaperçues. C’est du lavage de cerveau, cela m’est inconcevable.

Et pourquoi est-ce que je parle de Facebook ? Car plein de sites indépendants ont fermé au détriment de cette plateforme. Ils ont alimenté cette déferlante pour finalement tronquer un compteur de visiteurs contre des « likes ». Ils ont racolés un public qui n’est peut-être même pas destiné à apprécier leur boulot, mais la finalité est qu’ils ont l’air heureux de faire des vues.

Je n’ai jamais voulu tenir ce genre de page pour l’alimenter en articles, cette plateforme nauséabonde ne le mérite pas. Tout ce que Facebook mérite comme attention de ma part se résume en deux points. Cet article et l’art du doxing/stalk (un article suivra à ce sujet).

Continuons – J’ai longtemps tenu un blog accueillant pas moins de 250.000 visiteurs annuel, pour l’époque c’était très bien (époque Skyblog, Caramail).

Je souhaite revenir à une utilisation d’Internet plus saine que les connexions aux plateformes de quelques géants qui se croient les rois de la toile. Ma mentalité m’influence fortement, je pense à cracher sur ce genre d’etablishment.

Un nom de domaine privé. Un hébergeur stockant des infos m’appartenant. Zéro censure. Et si mes propos gênent quelqu’un, la croix en haut à droite peut vous aider à trouver la sortie.

Par ailleurs, j’ai proposé l’idée de ce site à un ami qui m’accompagne pour créer et poster son propre contenu. Vous aurez donc deux auteurs moi, Dnl5, et ce bon vieux Commander.

Pour ma part, vous trouverez des articles parlant d’informatique, d’expériences vidéoludiques, critiques de films et de livres ainsi que peut-être quelques articles inédits puisque j’adore le DIY (do it yourself).

Quelques points intéressants à savoir :

  1. Je suis pour la liberté d’expression. Cela dit – Nous devons imposer une modération. Donc l’habituel : No racism plz, no pedo. (Allez sur le darkweb ça passe nickel là bas) ;
  2. Le site est et restera optimisé pour Firefox – Google ne respectant pas plus les données privées que Facebook, ils peuvent aller se faire enculer ;
  3. Je suis pro-Linux, mais je suis formateur dans le domaine IT donc j’utilise du Apple, ainsi que du Microsoft. (Vie privée =/= Business) ;
  4. N’attendez pas un article par jour. C’est quand nous voulons, quand nous en avons l’envie et surtout pas à la demande ;
  5. Pas de publicité sur ce site, je paye l’hébergement et le NDD avec mon salaire. Ce qui fait environ 130€ à l’année. L’état me taxe bien plus pour je-ne-sais-pas-quoi-en-faire, alors ça va aller ;
  6. Le thème, design, site peut changer du jour au lendemain ;
  7. Les articles ne seront jamais en écriture inclusive ;
  8. Pas d’icône sharing pour insta/tweeter/fb/Ytb/Et-vos-trucs ;
  9. Par pitié, regardez les dates des articles avant de commenter de la merde. Si dans 6 mois quelqu’un lâche « astuce connue ». Je lui pète les jambes. Cela peut servir pour de vieux pc, cela peut être utile à divers personnes, et au pire, le partage d’information c’est un jeu de redondance sur Internet ;
  10. Vous avez le droit de récupérer chaque article, photo, mot de ce site. C’est du partage. C’est de l’open-source. Par contre, notifiez votre source, cela amènera peut être du monde ici 🙂

Dnl5

One Reply to “Il faut un début à tout”