Installation de Antergos

Installation de Antergos

Antergos : C’est quoi ?

Antergos est une distribution basée sur Arch Linux. Il a été libéré en juillet 2012 en tant que Cinnarch puis en mai 2013, il est classé parmi le top 30 sur DistroWatch.

Le mot Galicien « Antergos » signifie « les ancêtres » a été choisi pour « relier le passé au présent ».

Antergos supporte l’installateur graphique Cnchi. le programme d’installation démarre dans l’environnement de bureau Gnome, mais très vite il donne la possibilité de choisir entre Gnome 3, Cinnamon, Mate, KDE Plasma 5, Xfce, Deepin et Openbox.

Une connexion réseau est nécessaire pour commencer l’installation et pour mettre automatiquement à jour Cnchi.

Le projet Numix est utilisé pour apporter des icônes ainsi qu’un thème Numix-frost. (Très flatplat design)

Source wiki

De quoi avons nous besoin ?

  • Récupération sur le site officiel d’un iso de Antergos
  • Une machine virtuelle (Pour moi ce sera Vmware)
  • De la musique
  • Un peu de sens logique
  • 10 à 30 minutes selon votre rapidité

Début du tutoriel

Création de la machine virtuelle

VMWARE_Creation de la Machine virtuelle

Creation de la machine virtuelle dans VMware

VMWARE_Typical configuration

Choix de la configuration avec Typical on va juste modifier deux/trois options après

VMWARE_Choix de l'iso

Choix de l’iso téléchargé plus tôt d’Antergos

VMWARE_Choix de l'iso_2

Le message d’erreur est « normal » – Cliquez sur next on va arranger ça

VMWARE_Linux_Kernel_64-bit

Voilà, ici choisissons Linux – Other Linux 4.x or later … 64 bit

VMWARE_Nom de la machine virtuelle

Encodez un nom de Machine et laissez le chemin par défaut

VMWARE_Capacité du disque

Sélectionnez « Store virtual disk as a signe file » et comptez 50Go si vous avez de la place. Si vous êtes limités sachez que la distri peut prendre 16Go voir plus (oui on en reparle plus tard), ajoutez votre ram x2 pour un swap si nécessaire et 5Go juste pour le fun.

VMWARE Prêt pour créer la machine

N’hésitez pas à customiser le Hardware à cette option, comme moi …

VMWARE_Hardware

Je vais pousser 4Gb de ram, 6 procos juste parce que je peux me le permettre.

VMWARE_Demarrage

Finalement, la machine virtuelle est mise en place et prête à l’emploi. Cliquez sur la flèche « power » pour démarrer l’iso.

Démarrage de l’installation

Antergos_Accueil

Antergos est enfin réveillé. On va débuter. Voyez ici les 5 options mais aussi le bas de page avec la possibilité de changer la langue, le clavier et la résolution. Vous pouvez ignorer cette étape car en sélectionnant « Boot from hard disk » nous allons le faire.

Antergos_Choix de la langue

Ici, il nous propose de faire le choix d’une langue.

Antergos_Vérification du système

La vérification du système permet d’optimiser l’installation mais il faut savoir que sans internet nous n’irons pas plus loin.

Antergos_Emplacement

La géolocalisation ne sert de paramètre que pour cibler notre fuseau horaire de manière plus précise.

Antergos_NTP

Le NTP sera optimisé pour votre localisation et permettra de synchroniser sur un dépôt à proximité. Dire qu’on habite en Alaska tout en étant réellement au Pakistan n’est pas forcément une bonne idée.

Antergos_Keyboard

Vous allez choisir votre mapping de clavier. Moi, je prends le Belge latin-9

Antergos_Environnement de bureau

Vous pouvez cliquer sur chaque bureau afin d’avoir une miniature et quelques infos sur l’environnement à sélectionner. Je pars sur un Xfce, ma dernière VM était en MATE, j’aime changer. Les débutants favorisent Gnome/MATE/Xfce

Antergos_Fonctionnalités

La liste des fonctionnalités, ou plutôt des paquets. Personnellement, je décoche chromium et je clique en bas à gauche sur Show Advanced Features

Antergos_Plus de fonctionnalités

Ce qui me donne accès à plus de fonctionnalités et je vais prendre le renard de feu. Je vous suggère vivement de choper AUR qui est LE dépôt d’ARCH.

Antergos_Cache Sélection

Pour cette partie, je n’ai pas eu le choix n’ayant pas partitionné mon disque AVANT.

On continue … C’est bientôt fini …

Antergos_Are you sure

Non je ne suis pas sur mais je n’ai pas le choix si je souhaite continuer donc on va dire que « oui »

Antergos_Cnchi

Laissez LET Cnchi choisir votre mirror. Sauf si vous avez trollé plus haut en notant que vous habitiez à l’autre bout de la planète. Il serait bon, dans ce cas, de vérifier.

Antergos_Effacer le disque et installer

J’opte pour effacer le disque puisqu’il a été crée pour ça et uniquement pour cela.

Antergos_Bootloader

Ou placer le bootload ? N’ayant qu’une partition il sera dessus. Je n’ai pas trente-six solutions comme on dit chez nous, hein fieu !

Antergos_Session

Intégration de la session utilisation et d’un mot de passe – Je prends un passe pourri pour mes VM dans le cas contraire je vise 26 caractères minimum (Maj, min, carac spéciaux, chiffre)

Antergos_Récapitulatif

Récapitulatif final de l’installation

Antergos_Are you Sure Le retour

Sommes nous sur ? Oui ? C’est parti.

Antergos_Redemarrer

On va redémarrer. Nous n’avons d’autre choix. On ne va pas rester sur cet écran toute notre vie.

Antergos_Bureau_Xfce

finalement, nous voici arrivé sur le bureau Xfce !

Que dire sur Antergos ?

Après quelques heures de test dessus avec l’environnement graphique Xfce, je remarque la distribution est très, mais alors très chargée. On va retrouver un tas de trucs inutiles. On tourne avec plus ou moins 5Go pour un Archlinux ce qui est vraiment de trop.

Les icônes Numix en mode Flatplat ne sont vraiment pas belles. (Les goûts les couleurs vous savez ce qu’on dit).

Sans surprise le système reste quand même réactif et il fait ce qu’on attend de lui, logique, c’est Archlinux auquel on est venu coller du bordel, mais comme j’avais anticipé avec maximisation de RAM, de procos et de Go ça tient forcément la route.

Néanmoins, il est intéressant de constater que cela facilite grandement l’accès à Archlinux avec cet installateur. Pour les nouveaux arrivants ou les explorateurs ça peut être sympathique de les attirer avec ce genre de module.

En conclusion, il est possible de retirer tout le surplus mais passer son temps à faire ça n’est pas réellement utile quand il suffit d’installer directement Archlinux ou un des BBQLinux voir ArchBang (<3).

A propos de l’utilisation cela demandera des compétences avancées, voir moyenne.

La dernière version d’Antergos date de décembre 2017. A titre indicatif c’est toujours bon à savoir.

Besoin d’aide ?

Pour les lignes de commande ou plus d’informations recherchez sur internet « pacman » et/ou « yaourt ». Vous trouverez rapidement votre bonheur.

En cas de soucis, le Wiki-fr et « en » de Archlinux est très complet.

Article et test réalisé sur cette playlist de musique classique