Bypass session sous Debian

Bypass session sous Debian

Explications

Vous n’êtes pas sans savoir qu’une session Windows 10 peut se faire dégommer en 2 minutes, et donc à moins de limiter l’accès à votre soeur de 6 ans, il y a réellement peut de chance de bloquer un informaticien en calant un login : An0n pass : qdsoihfdsqufohà!rhé+234é'(3546T

Donc arrêtez de crâner et foutez un truc relativement rapide et simple c’est aussi utile de protéger votre session avec l’invite de session Windows que de protéger votre meuf en lui disant de sortir avec une mini jupe écolière sans culotte dans le 93.

En ce qui concerne Linux, ce n’est pas réellement mieux à ce niveau.

Bon, le point positif aux deux OS c’est que du coup, votre grand mère qui a l’Alzheimer et votre mère dépressive vont pouvoir oublier leur mot de passe respectif dix fois à l’année, vous pourrez toujours tout récupérer sans rien striker à leurs données.

Go Go Go sous Kali explications

Je vous présente la méthode sous Kali, c’est la seule VM que j’ai encore debout … les autres sont mortes entre avant hier et cette nuit. RIP petits anges.

Tout d’abord vous allez essayer d’aller au log de session et faites :

login : root
Pass : toor

Si ca ne fonctionne pas redémarrez …

L’idée est d’ajouter quelques paramètres au démarrage pour accéder au terminal root et lui changer le password.

Arrivé au grub vous allez choisir l’option recovery mode et appuyer sur « e ».

Si vous n’avez pas l’affichage complet et que vous voyez vaguement 2 ou 4 lignes dites vous que ca doit être ceci :
1 : Kali version 4
2 : Kali version 4 (Recovery mode)
3 : Kali version 2
4 : Kali version 2 (Recovery mode)

Tenez en compte la date de ce poste avant de râler sur les différences de version …

Optez donc pour l’option numéro 2 et appuyez sur « e »

Vous entrez en mode recovery – Descendez et vous allez voir une ligne commençant par « linux » et finissant probablement par ro single.

Vous allez supprimer « ro single » et écrire à la place la ligne notée sur l’image + ce qui est dans le cadre rouge (important).

rw initrd=/install/gtk/initrd.gz init=/bin/bash

Appuyez sur F10 pour reboot – Vous aurez accès au terminal root.

Tapez :

passwd

Vous aurez la possibilité de changer de mot de passe.

Source : Partout sur les internets

by Dnl5